25_ACT_Berufspolitik

Sezione della Svizzera Italiana

Nicola Gianinazzi

Riassumo in breve le tematiche principali che ci hanno impegnato in questo semestre:

1.Forniamo regolarmente consulenze individuali a colleghi psicologi e psicoterapeuti, nonché occasionalmente a istituti di formazione svizzeri ed esteri e ad altre istituzioni. Dalla primavera 2016 inoltre collaboriamo strettamente – in seno al comitato ASP – con la FSP nazionale sugli importanti dossiers comuni.

2.Si collabora con profitto con l’Istituto Ricerche di Gruppo per l’organizzazione della formazione continua, così da poter garantire sempre una vasta scelta di corsi di qualità. A partire da settembre 2015 l’ASP può offrire ai suoi membri il programma completo di formazione continua dell’IRG à la carte, con uno sconto del 30% da parte dell’IRG per tutti i membri ASP.

3.A livello di accreditamenti federali definitivi l’ASP della Svizzera italiana resta attiva sempre in stretta collaborazione con gli organi centrali dell’Associazione. Assieme a diversi altri partners svizzero tedeschi e romandi – 7 esattamente – si è costituito un «modello di accreditamento transteorico», già inoltrato all’AAQ (Agenzia federale di Accreditamento e controllo Qualità): ASP-Integral, nel nostro caso ASP-Integral-IRG.

La Sezione collabora intensamente con l’IRG nel preparare e accompagnare le varie fasi dell’accreditamento di questo importante e innovativo dossier: colloqui con l’UFSP (Uff. Fed. della Sanità Pubblica) e con gli esperti designati dell’AAQ.

Partenariato con la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), SUP (Scuola Universitaria Professionale) alla quale appartiene appunto uno degli 8 Curricula transteorici: Musikpsychotherapie;

4.L’ASP della Svizzera italiana si adopera inoltre nell’occuparsi di questioni cruciali – istituzionali, assicurative e giuridiche – legate ad es. all’ambito degli stages di pratica clinica e alle loro condizioni quadro. In particolare ha collaborato attivamente anche nell’elaborazione della Tarifstruktur (Struttura tariffaria) indispensabile per un futuro accesso alla LAMal.

Consulenza e collaborazione con la Fachhochschule Nordwestschweiz (NWFH), SUP che lavora attualmente con ASP, FSP e SBAP per la relativa raccolta dati.

5.Il progetto di «Scienza Psicoterapeutica» (SPT/PTW) – lanciato dall’ASP nel 2010 – continua a svilupparsi sul nostro territorio con collaborazioni tra il privato e il pubblico, in Svizzera e non.

Collaborazione con l’Università della Svizzera Italiana (USI) e il suo Institute of Communication & Health (ICH), diretto dal prof. Peter Schulz. L’ICH ha appena lanciato un MSc interdisciplinare e internazionale in Psicologia cognitiva e Comunicazione in ambito sanitario, in partenariato con l’Università privata milanese Vita-Salute San Raffaele (UniSR – prof.ssa Clelia Di Serio).

Questo avviene conformemente al modello aggiornato di Scienze psicoterapeutiche (SPT-PTW) che garantisce appunto una mobilità e una formazione di base interdisciplinare per la nostra professione.

Nicola Gianinazzi, membro di comitato, responsabile per la politica professionale e i membri della Svizzera italiana

Section Suisse italienne

Nicola Gianinazzi

Voici un résumé des grands thèmes qui nous ont occupés ce semestre:

1.Nous proposons régulièrement des consultations individuelles à des confrères psychologues et psychothérapeutes et, occasionnellement, à des instituts de formation suisses et étrangers et à d’autres organismes. En outre, depuis le printemps 2016, nous collaborons étroitement – au sein du comité ASP – avec la FSP sur les dossiers communs importants.

2.Nous collaborons fructueusement avec l’Istituto Ricerche di Gruppo (IRG) pour l’organisation de la formation postgrade, de manière à pouvoir garantir le maintien d’un vaste éventail de cours de qualité. Depuis septembre 2015, l’ASP propose à ses membres le programme complet de formation continue de l’IRG, à la carte, avec une remise de 30% offerte par l’IRG à tous les membres de l’ASP.

3.Concernant les accréditations définitives au niveau fédéral, l’ASP de la Suisse italienne agit toujours en coopération étroite avec les organes centraux de l’association. Avec plusieurs autres partenaires de Suisse alémanique ou romande – au nombre de 7, précisément – nous avons constitué un «modèle d’accréditation transthéorique», qui a été transmis à l’AAQ (Agence suisse d’accréditation et d’assurance qualité): il s’agit d’ASP-Integral, dans notre cas ASP-Integral-IRG.

La Section travaille intensément avec l’IRG afin de préparer et d’accompagner les différentes phases de l’accréditation de ce dossier novateur et important: entretiens avec l’OFSP (Office fédéral de la santé publique) et avec les experts désignés de l’AAQ.

Partenariat avec la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), haute école qui propose l’un des huit parcours transthéoriques, nommé «Musikpsychotherapie»;

4.L’ASP de la Suisse italienne se penche également sur certaines questions cruciales – d’ordre institutionnel, juridique et d’assurance – liées par exemple aux stages de pratique clinique et à leurs conditions-cadre. En particulier, elle a participé activement à l’élaboration de la structure tarifaire indispensable en vue de l’accès futur à la LAMal.

Consultation et collaboration avec la Fachhochschule Nordwestschweiz (NWFH), haute école qui s’emploie actuellement avec les trois associations ASP, FSP et SBAP à la collecte des données afférentes à la structure tarifaire.

5.Le projet de «Scienza Psicoterapeutica» (SPT/PTW) – lancé par l’ASP en 2010 – continue de se développer sur notre territoire avec des collaborations entre le secteur privé et le public, en Suisse comme à l’étranger.

Collaboration avec l’Università della Svizzera Italiana (USI) et son Institute of Communication & Health (ICH), dirigé par le professeur Peter Schulz. L’ICH vient d’ouvrir un MSc interdisciplinaire et international en Psychologie cognitive et Communication dans le milieu sanitaire, en partenariat avec l’Université privée milanaise Vita-Salute San Raffaele (UniSR – Mme Clelia Di Serio).

Ce Master correspond au modèle actualisé de Sciences psychothérapeutiques (SPT-PTW) qui garantit la mobilité et une formation de base interdisciplinaire pour notre profession.

Nicola Gianinazzi, membre de comité, responsable pour la politique de profession et prise en charge de membres en Suisse italienne

Section Suisse romande

Bruno de Raemy

Peu d’activités particulières pour ce semestre. L’essentiel étant la participation aux différentes rencontres du comités à Zurich et la retraite annuelle, cette fois-ci à Unterägeri (je me remets à découvrir des endroits reculés de Suisse comme lors de mon service militaire!). La retraite a été l’occasion de riches réflexions sur les nombreux processus de l’ASP; je remercie notre nouvelle directrice Marianne Roth pour le grand travail de fond sur le plan restructuration, clarification et contrôle budgétaire qu’elle a entrepris depuis son arrivée.

L’autre part importante de mon activité pour la section Romandie est la coordination avec la Suisse alémanique de la préparation des dossiers d’accréditation des trois instituts romands qui se livrent au long et parfois douloureux processus d’accréditation. Les dossiers finaux de ces trois instituts partenaires de l’ASP Integral (l’ODeF, l’Atelier et le Centre AT Genève) sont pratiquement prêts et nul doute que nous aurons les retours de l’OFSP sur ces dossiers d’ici le prochain numéro de ce journal.

Bruno de Raemy, Vice-président, responsable pour la politique de profession et prise en charge de membres en Suisse romande

Refbacks

  • Im Moment gibt es keine Refbacks


Copyright (c) 2016 Nicola Gianinazzi | Bruno de Raemy

Creative-Commons-Lizenz
Dieses Werk steht unter der Lizenz Creative Commons Namensnennung - Nicht-kommerziell - Keine Bearbeitungen 4.0 International.