Section Suisse Romande

Bruno de Raemy

Mon activité comme membre du comité nécessite ma présence régulière à Zurich ; cette année des rencontres supplémentaires ont réunis les instituts de formations participant au concept ASP Integral. La longue élaboration de ce projet de filière de formation a reçu un très important soutien de l’ASP en termes de ressources humaines et financières.

Comme représentant de la section romande de l’ASP, un travail régulier a été fait pour soutenir le processus d’accréditation des instituts de formation francophones. La barrière de la langue ajoute un niveau de complexité non négligeable dans l’élaboration des dossiers.

Je remercie les directeurs des trois instituts genevois Norbert Apter pour l’ODeF, Jacques Stitelmann pour l’Atelier et Mireille Binet le Centre AT Genève pour leur patience, leur persévérance et l’énorme travail qu’ils ont fourni et qui permettra de continuer à offrir en suisse romande une formation de psychothérapeute de grande qualité sous le patronage de l’ASP Integral.

Avec ces trois instituts nous sommes en train d’élaborer l’organisation des modules dit « génériques » qui sont obligatoirement prévus par la loi Psy. Ces modules forment une base commune à toute formation de psychothérapeutes. Il est prévu que ces modules démarrent en 2018, le premier sera sur le thème « Regards Croisés : étude de cas comparés ». Ce sera l’occasion délaborer ensemble des analyses de cas selon plusieurs orientations théoriques : psychodrame, poïétique et analyse transactionnelle. Vous trouverez prochainement les détails pratiques pour vous inscrire dans la rubrique Agenda du site web de l’ASP.

J’ai également participé aux rencontres des comités des deux autres associations faîtières suisses ; la FSP et le SBAP. Ces rencontres très amicales ont permis d’affirmer encore le désir et la nécessité d’une collaboration étroite pour les dossiers d’importance nationale, notamment le remboursement de la psychothérapie par l’assurance de base.

Enfin j’ai participé à certaines rencontres de psychothérapeutes, comme celle des gestalt-thérapeutes franco-suisses pour leur présenter notre association. Je reçois de manière espacée des demandes de renseignements de futurs thérapeutes qui souhaitent joindre l’ASP. Mais il nous reste à être plus visible au niveau des facultés de psychologie des universités romandes où se trouvent de potentiels adhérents à notre association.

Bruno de Raemy, Vice-président de l’ASP

deraemy@bluewin.ch

Refbacks

  • Im Moment gibt es keine Refbacks